<blockquote>« Il reste un pays qui laisse encore de l'espace pour respirer, mais où le regard peut se poser sur un horizon pas trop lointain. Et de surcroît mille ans d'une histoire propre, qui nous portent et nous soutiennent, qui nous procurent notre paix intérieure et notre devoir moral. »</blockquote>
Professeur Benno Hubensteiner (1924–1985), historien bavarois.
« Il reste un pays qui laisse encore de l'espace pour respirer, mais où le regard peut se poser sur un horizon pas trop lointain. Et de surcroît mille ans d'une histoire propre, qui nous portent et nous soutiennent, qui nous procurent notre paix intérieure et notre devoir moral. »
Professeur Benno Hubensteiner (1924–1985), historien bavarois.

On trouve le Schrecksee, un petit lac de montagne dans les hautes Alpes de l‘Allgäu, à environ 1 800 mètres d’altitude.
Image: Kilian Schönberger

Urlaub in Bayern FR Weltspitze im Doppelpack FR Alles im Fluss FR Bayern hat FR Urwald mitten in Europa FR Hier bin ich Mensch! / Urlaubsland Bayern FR München atmet FR Wilde Schönheit FR Aquarell :: Bretzel FR

Un plaisir pur : des vacances en Bavière

30 millions d’hôtes chaque année : l‘État libre de Bavière est le land préféré non seulement des Allemands mais aussi d’innombrables hôtes du monde entier. De la promenade dans la vieille ville de Würzburg aux vignobles, des ponts en pierre de Ratisbonne au parc national de la forêt bavaroise, de la pinacothèque moderne de Munich au lac de Starnberg, de Augsbourg, la ville des Fugger, aux montagnes de l’Allgäu, du château de Nuremberg à la Suisse franconienne – nulle part ailleurs on ne trouve tant de grandes villes et de paysages idylliques si proches les uns des autres.

En venant en Bavière, on réveille tous ses sens. Le pays des spécialités a beaucoup à offrir : des délices régionaux, des en-cas traditionnels, une cuisine gastronomique internationale. On appréciera une bière fraîche ou un verre de vin de Franconie pour accompagner le tout.

Images : une vue sur le paysage bavarois, le Pompejanum d’Aschaffenbourg, le Museum mobile d’Audi à Ingolstadt, le monastère de Weltenbourg.

Vers le haut

Au sommet en double messieurs

2 heures 45 minutes 45 secondes : c’est le temps record qu’ont mis les frères Alexander et Thomas (devant) pour escalader en 2007 la plus impressionnante paroi rocheuse du monde, El Capitan, dans le parc national de Yosemite en Californie– ce fut à l’époque le record du monde de Speedclimbing. Les habitants de haute Bavière font partie des meilleurs alpinistes et grimpeurs de l’extrême. « Nous allons partout dans le monde et nous avons vu un nombre incroyable de sites impressionnants. Mais notre préféré en Bavière reste la région de Berchtesgaden. Pour nous, c’est même le plus bel endroit du monde ! »

Aujourd’hui encore, les frères repoussent les limites : « Notre expression préférée en bavarois c’est [geetschoo], qui signifie « Ça va aller ». Abandonner ? Jamais !

Vers le haut
Image: Tina Berning

Vers le haut

Tout est en mouvement

Faire du kayak dans les décors grandioses du patrimoine mondial de l’UNESCO : la vieille ville de Bamberg.
Image: Steffen Egly

Vers le haut

La Bavière possède ...

70 550 km²

une surface de 70 550 km², c’est le plus grand land d’Allemagne

1880

plus de 200 lacs naturels et 1 880 plans d’eau

7 sites classés au patrimoine mondial de l‘UNESCO : La résidence de Würzburg et son jardin, l’église de pèlerinage de Wies près de Steingaden, la vieille ville de Bamberg, les frontières de l’Empire romain : les limes de Germanie supérieure et de Rhétie, la vieille ville de Ratisbonne avec Stadtamhof, les sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes, l’opéra des Margraves à Bayreuth
Image: Tina Berning

5 milliards

5 milliards d’arbres

112000

112 000 monuments et œuvres historiques

Vers le haut

Une forêt vierge en Europe

L’une des dernières forêts vierges en Europe centrale : le site protégé de Höllbachgspreng dans le parc national de la forêt bavaroise. Les arbres géants de cette forêt vierge de près de 50 mètres plongent leurs racines dans la terre bavaroise. « Laisser la nature être la nature ». C’est avec cette ligne directrice que cette forêt sauvage au cœur de l’Europe doit rester telle qu’elle est pour nos enfants et nos petits-enfants.
Image: Berthold Steinhilber/Laif

Vers le haut

Ici, je suis un être humain !

Vacances actives, sociabilité, culture, détente : lorsqu’on passe ses vacances en Bavière, on a du mal à faire des choix. Une chose est sûre : on y récupère bien – quelle que soit l’époque de l’année.

Vers le haut

Munich respire

Une vue depuis le Jardin anglais sur la capitale de la Bavière. Munich – une ville-monde qui a du cœur et des poumons verts : avec une surface de 417 hectares, le Jardin anglais est plus grand que Central Park à New York.
Image: Manuel Irritier

Vers le haut

La beauté sauvage de la Bavière

La Bavière a créé en 1970 le premier ministère de l’environnement. La protection de l’environnement est inscrite dans la constitution bavaroise. La forêt couvre près d’un tiers de la région. Avec deux parcs nationaux, 18 parcs naturels et presque 600 zones naturelles protégées, plus de 30 pour cent de la superficie du land sont classés en zone protégée. On trouve plus de 30 000 espèces animales dans la région, ce qui correspond à plus de 80 pour cent de la faune en Allemagne.

Vers le haut